La contrée

Petite pause historique concernant un des jeux de cartes les plus célèbres auprès de tous les joueurs de France : la contrée. Elle se pratique dans toutes les régions mais plus spécifiquement selon la légende dans le Midi au son des cigales et de la mer Méditerranée.

Principe et origine

La contrée tire son origine d’une autre activité bien connue : la belote. Celle ci prend sa base d’un jeu d’origine hollandaise nommé le Jass qui a été introduit dans notre pays par M. Henri Belot. La contrée reprend une grande partie des règles et principes de ce jeu à l’exception des enchères qui sont absentes de la belote. Lors de ces enchères il est possible de « contrer » ou « surcontrer » son adversaire. D’où son appellation de belote contrée ou contrée tout simplement.
Le but du jeu est bien sûr de gagner, comme toujours aux cartes. Cependant, avant de vous lancer dans une course effrénée à la victoire, il faudra tout d’abord composer deux équipes de 2 joueurs qui vont s’affronter tout au long de la partie. La contrée se joue donc à 4 joueurs avec un jeu de 32 cartes. Une partie se joue en général en 2000 points. Il y a un total de 162 points dans le jeu complet. Une partie se déroule en plusieurs manches qui elles-mêmes se déroulent en 8 « plis ». ou « levées ».

La spécificité de cette belote

Son principe est simple, chaque joueur reçoit un total de 8 cartes. Tous ignorent les cartes que possèdent leur partenaire et leurs adversaires. Chaque joueur va énoncer à voix haute un nombre de points qu’il pense réaliser pendant la manche. Le calcul se fait à partir de son jeu et des valeurs attribuées aux cartes que nous verrons plus tard. L’équipe remporte la manche si elle réalise son contrat de points et elle remporte alors les points correspondant. La première équipe à atteindre 2000 points remporte le match.